À VENIR – FORMATION SUR LES TYPES GLANDULAIRES EN LIGNE

Après plusieurs demandes, le programme sur les types glandulaires se donnera enfin en ligne! Vous aurez accès à la formation + rencontre téléphonique dans le confort de votre foyer!

Le but d’équilibrer son corps selon les types glandulaires est :

– d’apprendre à reconnaître son métabolisme en identifiant sa glande dominante;
– de perdre et maintenir un poids santé en fonction de son profil;
– de comprendre l’importance d’une saine alimentation plutôt que de mettre l’accent sur les calories et les produits diètes;
– d’établir un programme personnalisé pour régénérer le corps tout en perdant du poids ou en améliorant sa silhouette, son énergie et ses émotions.

Profils des 4 types glandulaires
Emplacement des glandes dominantes – Crédit : Une fille de Web

Contenu du programme en ligne – infos supplémentaires à venir

  • Explications des types glandulaires et son histoire
  • Principe de base du programme des 4 types
  • Explication d’un plan sommaire avec lequel vous partirez
  • Les caractéristiques des types glandulaires : forme de corps,
    énergie, goût alimentaire et profil psychologique
  • Émotions et sabotage, comment y faire face
  • Questionnaire pour vous aider à vous identifier
  • Identifier son propre type glandulaire
  • Les exercices selon votre type glandulaire
  • Herbes et tisane selon le type glandulaire
Exemple de tisane de thym - équilibrer métabolisme d'un type glandulaire
  • Conseils pour mieux intégrer le plan de remise en forme : comment perdre du poids avec les types glandulaires
  • Les 5 aliments à surveiller pour rétablir l’équilibre glandulaire
  • Autres conseils alimentaires
  • Comment aider son corps à se nettoyer et se régénérer
  • Choisir sa cure selon son type glandulaire
  • Idées de collation
  • Importance de se brosser sa peau
  • Conseils alimentaires

RÉSERVEZ VOTRE PLACE POUR LA PREMIÈRE COHORTE EN LIGNE!

CONTACTEZ ISABELLE LANGLOIS pour plus d’infos
514-466-9637 – isalanaturo@gmail.com
Soyez les premiers à être informés!

Le foie РNotre contr̫leur personnel

foie-512x320

Il y a un organe qu’on oublie souvent dans le maintien de notre santé. Situé tout juste sous la cage thoracique et le diaphragme sur le côté droit, le foie peut peser jusqu’à 1,5 kg chez un adulte.

Cet organe, faisant parti du système digestif, a de nombreuses fonctions. On pourrait le comparer à un contrôleur. Il vérifie le sang que l’intestin lui envoie en repérant et neutralisant les toxines et toutes autres substances nocives pour le corps. Notons ici que ces substances peuvent évidemment se trouver dans notre nourriture, mais aussi dans l’air, dans les boissons, dans les cosmétiques, etc. Le foie a conséquemment un grand rôle dans le système immunitaire. Non seulement, il se débarrasse de ce qui est mauvais, mais il assure aussi l’absorption des nutriments, vitamines et minéraux.

Sans savoir qu’ils sont les symptômes d’un mauvais fonctionnement du foie, plusieurs malaises seraient des signes à prendre en compte pour s’occuper plus attentivement de cet organe. Nommons donc ici les nausées, les vomissements, le cholestérol, les allergies, la constipation, le diabète, l’hyperactivité, l’hypoglycémie, l’insomnie et même la dépression.

Parlons un instant de la bile sécrétée par le foie. Celle-ci sert à rendre plus digestes les gras que l’on mange. Il arrive, suite à une trop grande absorption de toxines, que la bile devienne elle-même toxique. C’est à ce moment que l’intestin fait marche arrière et que les vomissements surviennent.

Enfin, voici quelques conseils pour favoriser le bon fonctionnement du foie. L’alimentation est certainement la voie la plus facile : les légumes verts sont à prioriser, autant que les betteraves, le jus de cerises noires et le jus de citron. Cet organe, tout comme l’estomac, préfère l’eau tiède ou chaude à l’eau froide. Enfin, il mieux de consommer des gras crus. Finalement, certaines herbes, étant pris en tisane ou en comprimés peuvent aussi faire effet comme le trèfle rouge, le pissenlit et le chardon marie.

 

 

Source :
Conférence de Steven Horne, 2004-2007. Traduction de Lise Harbeck
http://www.cancer.ca/fr-ca/cancer-information/cancer-type/liver/anatomy-and-physiology/?region=qc