Smoothie kale Р̩pinard Рavocat

Recette santé : Smoothie Kale - épinard - avocat

Smoothie kale Р̩pinard Рavocat

Cette recette de smoothie kale – épinard – avocat  est l’une de mes préférées ces temps-ci. Facile à préparer et surtout très nutritive. 

Le kale fait parti de la liste des 10 aliments les plus nutritifs de la planète. Il est très riche en vitamine K, vitamine A , vitamine C et oméga-3.  Ce crucifère regorge aussi d’antioxydants ce qui lui confère une place de choix pour la prévention anti-cancer et pour réduire l’inflammation chronique des tissus.

Les bénéfices/avantages du kale pour la prévention du cancer ont été clairement liés à sa concentration inhabituelle de deux types d’antioxydants : les caroténoïdes (lutéine et béta-carotène) et les flavonoïdes (au moins 45 dont la quercétine). Ces deux composantes servent aussi à réduire le stress oxydatif à la source de plusieurs problèmes de santé tels que les cataractes, l’athérosclérose, plusieurs problèmes pulmonaires, certaines maladies chroniques et le cancer.

Le kale, les épinards et l’avocat ont un indice glycémique très bas, tandis que la poire et les pommes ont leur indice légèrement plus élevé selon The World’s Healthiest Foods.

Pour bénéficier pleinement des excellentes valeurs nutritionnelles du kale, il est suggéré de consommer l’aliment 2-3 fois par semaine – 1.5 tasse. Vous pourriez aussi inscrire ce smoothie dans votre programme de remise en forme !

 

Recette de smoothie kale Р̩pinard Рavocat :

 

Temps de préparation : 10 minutes

Donne 2 grands verres

sans-gluten, végétalien

Ingrédients

  • 1 poignée de kale (3-4 tiges)
  • 1 poignée d’épinards*
  • 1 avocat*
  • 1 poire*
  • 2 pommes vertes
  • eau (selon consistance désirée)

*vous pouvez remplacer les épinards par des feuilles de romaine, la poire par un kiwi, l’avocat par une banane. J’alterne souvent pour varier les saveurs et consistance.

Pr̩paration pour le smoothie kale Р̩pinard Рavocat

  1. Lavez tous les ingrédients;
  2. Retirez les tiges du kale;
  3. Enlevez les coeurs de pomme et poire;
  4. Retirez le noyau de l’avocat;
  5. Ajoutez tous les ingrédients au mélangeur et liquéfiez jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse;
  6. Savourez !

Рpr̩f̩rez, si possible, des denr̩es biologiques pour ̩viter les r̩sidus de pesticides.

 

recette inspirée du site  www.fabfitfun.com
source : whfoods.com

Le cholestérol et les oeufs = un mythe ?

Je repense souvent à cette déclaration mensongère

« Les jaunes d’œufs contiennent beaucoup de cholestérol et c’est mauvais pour mon taux de cholestérol. »

 lorsque je vois passer la publicité « Nos Oeufs, Notre Fierté » des Producteurs d’oeufs du Canada. Elle expose le quotidien des 1000 producteurs fiers de leur travail « qui produisent tous les jours des Å“ufs frais, locaux et de grande qualité pour les Canadiens ». Vous l’avez sûrement déjà vu au petit écran :

 

La perception erronée nous vient de vieilles études où les chercheurs ont conclu que la source de mauvais cholestérol (LDL) provenait des oeufs. C’est qu’il y a le cholestérol alimentaire et le cholestérol sanguin. Les spécialistes ont compris récemment – en réévaluant les données – que les régimes riches en gras saturés ou trans, et non en bon cholestérol (HDL), sont les principaux responsables de l’augmentation des taux de mauvais cholestérol. Il faut arrêter de pointer les oeufs. Selon la Fondation des maladies du cÅ“ur et de l’AVC : « un Å“uf cuit dur contient à peine 1,6 g de gras saturé et aucun gras trans, les chercheurs ont conclu que le lien établi précédemment entre les Å“ufs et le cholestérol était grossièrement exagéré. »

Le cholestérol sanguin est produit à 80% par notre foie. La balance provient de ce que nous consommons. Le cholestérol alimentaire contenu dans ce que nous mangeons n’a pas grand effets sur la majorité de la population en santé. La Fondation des maladies du coeur et de l’AVC ajoute qu’en général, « les études démontrent que les personnes sans antécédents de maladies du cÅ“ur, de diabète, d’hypertension artérielle ou d’hypercholestérolémie qui consomment en moyenne un Å“uf par jour (ou sept Å“ufs par semaine) ne voient pas leurs risques de maladies du cÅ“ur augmenter à long terme. »

 

oeufs-mythes-cholesterol-recette-sante

 

BÉNÉFICES DES JAUNES D’OEUFS

Le jaune d’oeuf contient de la choline, un nutriment essentiel dans la formation du cerveau des bébés. Nous en avons besoin de 500mg par jour. En autre, il participe à l’entretien des fonctions cérébrales et ralentit l’évolution de la maladie d’Alzheimer et de la démence. « La choline est le précurseur de l’acétylcholine, un neurotransmetteur qui joue un rôle particulièrement important dans le contrôle musculaire et la mémoire » rapporte le Dc Jean-Marc Dupuis.

Parlons maintenant de la lutéine, un puissant antioxydant contenu dans le jaune d’oeuf, mieux absorbée que celle des légumes verts à feuille. Ce caroténoïde prévient la dégénérescence maculaire qui provoque la cécité chez les plus de 65 ans et améliore la tolérance au soleil en augmentant la quantité de graisse à la surface de la peau.

De plus, ajoutons que le jaune d’oeuf est particulièrement apprécié des sportifs, car il permet d’accélérer la guérison des tissus musculaires, donc accélère la récupération du corps et la progression de l’entraînement.

En gros, pour fonctionner sainement, il FAUT consommer une certaine quantité de matières grasses; les oeufs étant un bon substitut aux viandes !

 

8 meilleures modifications
à faire pour vous protéger d’une crise cardiaque ou d’un AVC :

  • choisir une alimentation riche en fruits, légumes frais et grains entiers, si possible locale et biologique;
  • préférer les poissons gras au lieu des viandes rouges et charcuteries;
  • abuser des matières grasses riches en acides gras polyinsaturés (oméga-3) et mono-insaturés (huile d’olive, avocats et dans certaines noix comme les amandes, les pistaches, les noix de cajou, les pacanes et les noisettes);
  • bouger au moins de 30 à 60 minutes par jour;
  • atteindre et conserver un poids santé;
  • s’abstenir d’excès de beurre, fromage gras, mayonnaise, biscuits, viennoiseries, graisses cuites, repas surgelés et autres produits industrialisés;
  • restreindre sa consommation d’alcool à 2 verres par jour;
  • cesser de fumer.

 

Source :

  • www.lesoeufs.ca
  • www.fmcoeur.com
  • www.santenatureinnovation.com
  • note de cours École de Naturopathie du Québec

Sponsorisé par Be On