Connaître les effets de 23 produits toxiques dans les cosmétiques

recettesante-produits-toxiques-cosmetiquesIl était une fois un savon, une crème, un onguent, un shampoing, un déodorant qui avaient tous des ingrédients nommés étrangement. Un jour, je me suis grandement questionnée sur les étiquettes de cosmétiques – Toutes incompréhensibles. J’ai commencé à chercher des informations et j’ai découvert qu’il y avait des substances nocives pour la santé et que la plupart étaient synthétiques. Nous sommes constamment entourés d’agents toxiques pour notre santé et celle de l’environnement. De plus, les étiquettes ne contiennent pas tout. Les sous-produits, les impuretés, les fragrances ne sont pas détaillés sur l’étiquetage. Santé Canada n’exige pas systématiquement des tests sur les produits synthétiques utilisés dans les cosmétiques avant leur mise en marché. Il y a 900 produits chimiques qui sont reconnus étant toxiques qui sont utilisés dans la fabrication de cosmétiques. Plusieurs effets peuvent être remarqués comme les réactions allergiques telles que les crises d’asthme, les éternuements, l’inflammation, les irritations et les démangeaisons, les larmoiements, les maux de tête, les rougeurs des yeux et de la peau, la sensation de brûlure et l’urticaire. Il y a aussi les changements hormonaux qui peuvent provoquer le cancer des ovaires, des testicules, du sein, la réduction de spermatozoïdes, les troubles de la prostate et les troubles de la thyroïde (hypo ou hyper). En dernier et non le moindre, les effets sur l’environnement. Plusieurs substances chimiques synthétiques se retrouvent dans les cours d’eau ainsi perturbant les animaux marins. Je n’ai pas besoin de vous expliquer ce que cela a pour effet sur notre santé !

En voici quelques-uns (les plus rencontrés) qui sont nocifs pour la santé humaine et l’environnement :

  1. Propylène Glycol : Solvant largement utilisé remplaçant la glycérine végétale. Cause des lésions au foie et aux reins. On peut le retrouver dans les déodorants dits naturels.
  2. Sodium lauryl sulfate (SLS)/sodium laureth sulfate (SLES) : Un ingrédient hautement dangereux et largement utilisé par tous les pays. Il peut contenir des dioxines, ingrédients cancérigènes. Il peut causer des dermatites, des allergies et des intolérances cutanées et respiratoires. On le retrouve surtout dans les produits moussants comme les shampoings. Pollue énormément les cours d’eau et ainsi détruit la vie marine !
  3. Poudre de talc : elle est reconnue pour être cancérigène. Peut causer de l’asthme chez l’enfant et des pneumonies. On la retrouve énormément dans le maquillage et la poudre pour bébé.
  4. Formaldéhyde : Elle peut causer le cancer des poumons et cause des dommages à la structure de l’ADN. On la retrouve dans le vernis à ongles et certains nettoyants.
  5. Plomb : Très toxique pour l’être humain. Il pénètre la circulation sanguine et provoque plusieurs troubles de santé tel que des faiblesses, des tremblements… On en retrouve dans les rouges à lèvres. Ceux qui sont très rouge en contiennent beaucoup.
  6. Colorants dérivés de goudron de houille : Ils peuvent être cancérigènes et causer des dommages au cerveau dû aux métaux lourds pouvant être présents. Ces colorants contiennent du p-phénylènediamine, du benzène, du naphtalène, du créosol et du xylène. Ces ingrédients sont considérés probablement cancérigènes et certains dangereux pour la santé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). On les retrouve dans les rouges à lèvres et les teintures pour cheveux. Méfiez-vous surtout de ceux-ci : EXT DC Violet 2, DC Jaune 10 et 11, FDC Bleu 1, FDC Vert 1, FDC Rouge 3, DC rouge 2 et 19. Ils sont extrêmement toxiques et cancérigènes. (F pour Food, D pour Drugs, C pour Cosmeti).
  7. Dioxines : Dérivés du Chlore. Cancérigènes et très toxiques. Ils provoquent des troubles cardiovasculaires, nerveux, cutanés, d’endométriose et peuvent causer certains cancers comme par exemple celui du sein, de la prostate et la leucémie. On en retrouve dans tous les tissus blanchis (serviettes sanitaires, papier de toilette, serviettes de table, boules de ouate, coton tige …), les nettoyants antibactériens, les bouteilles de plastiques (les bouteilles PET n’en contiennent pas) et les déodorants.
  8. Silicones (Cyclométhicone, Diméthicone (huile de silicone)), Siloxanes (Cyclotetra-, Cyclopenta-, Cyclohexa-) : Effet de plastique (offre une sensation soyeuse) et bloque les pores de la peau. Perturbateurs endocriniens et potentiellement toxiques pour la reproduction. Retrouvés dans les produits pour lisser, humidifier et assouplir. Tel que les produits pour les cheveux. Aussi utilisés pour le maquillage, les dentifrices et les crèmes hydratantes. Produits synthétiques peu biodégradables. Nocif pour l’environnement !
  9. Alkylphénols éthoxylates : Ils peuvent être des sous-produits provenant de la dégradation d’un ingrédient. Ils peuvent causer le cancer du sein et de l’utérus. Des troubles de fertilité et des dérangements hormonaux. On les retrouve dans les produits pour hommes, les plastiques, les vernis à ongles et les teintures.
  10. BHA (hydroxyanisole butylé) et BHT (hydroxytoluène butylé) : Agents de conservations. Ils sont potentiellement cancérigènes et possibilité d’interférence avec les fonctions hormonales. On les retrouve dans le maquillage et les crèmes hydratantes.
  11. Phtalates (dibutyl phtalate) : Perturbateurs endocriniens et potentiellement toxiques pour la reproduction. Retrouvés dans les vernis à ongles, les vaporisateurs à cheveux ainsi que dans les parfums. Détruit la faune et les poissons!
  12. TEA (triéthanolamine), DEA (diéthanolamine), Cocamide DEA, Lauramide DEA : Ils réagissent avec le nitrate provoquant ainsi un dérivé, la nitrosamine, considérée cancérigène. On les retrouve dans les produits moussants et les crèmes (produits crémeux). Détruit la faune et les poissons !
  13. Huile minérale : Très bon marché. Provient du pétrole. Elle empêche la peau de respirer. Se retrouve dans la plupart des crèmes.
  14. Parabens (Méthyl-, éthyl, propyl-, butyl-) : Conservateurs hautement utilisés dans les cosmétiques. Perturbateurs endocriniens. Se retrouvent dans presque tous les produits de beauté.
  15. PEG (Synonymes : Polysorbate, Polyéthylène glycol, Tween), PPG (Polypropylène glycol) : Utilisé comme solvant et émulsifiant. Peut contenir des dérivés tel que l’éthylène glycol et du 1,4-dioxane, potentiellement cancérigènes. Les PEG et les PPG sont allergisants, irritants, déstabilisent le système nerveux et causent des lésions au foie et aux reins. Se retrouvent dans presque tous les produits de beauté.
  16. Parfum : Mélange de substances chimiques inconnues du consommateur pouvant provoquer des allergies et de l’asthme. Ce mélange de substance pourrait causer certains cancers. Détruit la faune et les poissons !
  17. Pétrolatum (Synonymes : Gelée de pétrole, Vaseline) : Dérivé du pétrole pouvant contenir des produits cancérigènes. Utilisé comme barrière hydratante. On en retrouve dans les crèmes, baumes à lèvres, rouges à lèvres et bien d’autres produits cosmétiques.
  18. Triclosan : Surtout utilisé comme antibactérien. Interfère avec les hormones et fait augmenter la résistance aux bactéries. Utilisé dans les nettoyants antibactériens. Détruit la faune et les poissons !
  19. Libérateurs de formaldéhyde : DMDM hydantoin, diazolidinyl urea, imidazolidinyl urea, methenamine, quarternium-15, sodium hydroxymethylglycinate : Agents de conservation dégageant lentement des petites quantités de formaldéhyde. Substance cancérigène. Retrouvés dans plusieurs cosmétiques.
  20. Parrafine (Ceresin, Paraffin, Cire microcristaline, Ozokerite) : Dérivé du pétrole et peu coûteuse. Largement utilisée dans les produits de beauté. Le corps emmagasine cette substance et cela pourrait avoir comme effet d’endommager le foie. Elle n’est pas biodégradable. Ainsi, la paraffine est nocive pour l’environnement !
  21. Aluminium (poudre ou sel) : Fine poudre d’aluminium. Peut causer le cancer et est peut-être lié à la maladie d’Alzheimer. On en retrouve dans les déodorants.
  22. PTFE (Polytétrafluoroéthylène) : Utilisé comme base dans les poudres pouvant se fixer dans l’organisme causant ainsi des problèmes de santé. Il est peu biodégradable. Il est du plastique. Nocif pour l’environnement !
  23. EDTA (Éthylène-diamino-tetra-acetate) : Émulsifiant et conservateur irritant et cancérigène. Il a la possibilité de fixer des substances comme les métaux lourds dans l’organisme. On le retrouve dans le maquillage et les crèmes.

Voici un exemple de crème pour les mains :

Eau, Glycérine (Solvant humectant non nocif dérivé lors de la fabrication du savon), Glycérides palme hydrogéné (Émulsifiant, augmente la viscosité non nocif), Dimethicone (Émollient toxique qui perturbe les fonctions hormonales et bloque les pores de la peau), Alcohol cetearyl (Émulsifiant non nocif), Ethylhexyl palmitate (Émollient très irritant), Sodium cetearyl sulfate (Agent moussant non nocif), Propylène glycol (Huile irritante toxique, utilisé dans les freins et les antigels. Affecte le système nerveux central (SNC)), Extraits de fleur de Camomille allemande (Matricaria recutita), Phenoxyéthanol (Conservateur irritant), Méthylparaben (Conservateur chimique très toxique causant des allergies cutanées et dérange les fonctions hormonales), Éthylparaben (Conservateur chimique très toxique causant des allergies cutanées et dérange les fonctions hormonales), Propylparaben (Conservateur chimique très toxique causant des allergies cutanées et dérange les fonctions hormonales), Bisabolol (Parfum provient de la camomille), Parfum (fragrance) (Irritant et cancérigène), Benzyl salicylate (Masquage d’odeur, peut causer des allergies et des dermatites), Coumarin (Masquage d’odeur, peut causer des allergies et des dermatites), Hexyl cinnamal (Masquage d’odeur, peut causer des allergies et des dermatites) , Limonene (Parfum provenant d’écorce d’agrumes).

Voici un exemple d’un antiperspirant/déodorant non parfumé et naturel :

Cyclopentasiloxane (Émollient très toxique), Aluminium zirconium tetrachlorohydrex gly (Antisudorifique très toxique), Stearyl alcohol (émulsifiant non nocif), C-12-15 Alkyl benzoate (Émollient écotoxique), PPG-14 buthyl ether (Solvant et émulsifiant toxique, mélange de PPG et buthyl alcohol), Cyclodextrin (Sucre (polysaccharide) formant un cycle non nocif), Petrolatum (Émollient, cancérigène), Phenyl trimethicone (Émollient, famille des silicones, très toxique), Hydrogenated castor oil (Émollient, huile de ricin non nocif), Calcium carbonate (Abrasif, sel inorganique non nocif), Ozokerite (Émulsifiant, cire dérivé du pétrole, toxique), Behenyl alcohol (émollient, émulsifiant non nocif), Fragrance/parfum (Masquing fragrance/parfum dissimulateur) (Irritant et cancérigène).

Il faut faire attention aux allégations trompeuses sur les étiquettes de produits. Il faut tout de même vérifier tous les ingrédients. Les étiquettes indiquant produit sans fragrance ou non parfumé veulent dire que le produit n’a pas d’odeur perceptible. Mais il peut contenir des substances de masquage (qui masque les odeurs chimiques désagréables) qui elles contiennent des particules de parfum. Lorsqu’une étiquette à inscrit produit naturel cela veut seulement dire qu’il y a certains produits naturels. Il y a peut-être des substances synthétiques et toxiques. Il y a aussi les étiquettes disant produit hypoallergique cela veut dire que les ingrédients utilisés sont moins susceptible de causer des allergies mais peuvent tout de même en causer.

En conclusion, je vous invite fortement à visiter le site www.ewg.org/skindeep. Vous aurez alors la possibilité de vérifier vous-même les ingrédients sur les étiquettes de produits. Dans cet article, seulement les ingrédients toxiques les plus courants sont inscrits. Il y en a 900 reconnus comme étant nocifs pour la santé. De plus, la reproduction de molécules naturelles en molécules synthétiques n’étant pas la meilleure façon de faire, cela pollue énormément notre planète en nous surchargeant de produits synthétiques alors que nous pouvons nous tourner vers la nature et la faune que mère nature nous offre. Nous pouvons décider de ce que l’on applique sur notre peau. Méfiez-vous des listes d’ingrédients très longues, des ingrédients synthétiques et de l’industrie moderne. Renseignez-vous auprès des organismes comme la fondation David Suzuki. Prendre soin de soi et se respecter débute par notre système le plus visible, la peau !

 

Hélène Therrien

Bacc, chimie

Fondatrice de Florasens

www.florasens.ca

 

Références :

* Stéphanie Plamondon, Ac., M,Sc,Notes de cours 2012 Cours professionnel de fabrication

de cosmétiques naturels, Montréal, 2012, www.Noblessence.com

* Sylvie Fortin, Cosmétiques NON toxiques, Montréal, Les éditions Lapresse, 2011

* www.davidsuzuki.org/fr/produitsdebeaute

* www.ewg.org/skindeep

 


Articles santé à découvrir :

About marecettesante

Virginie Plante - virginie@marecettesante.com - 514-883-8793
Isabelle Langlois - isabelle@marecettesante.com - 514-466-9637
Lise Lono - liselono@yahoo.ca - 514-237-9387
Stéphanie Gauthier - stephanie@marecettesante.com - 438-869-4382

Laissez un commentaire !

*